Saxos

On dirait que les murs de cette ville ont le blues ce soir.
Il y a les gris des ciments, la craie des enfants, les couleurs outrées des tags, comme des cris d’insomnies, rouge sang, révolution.
Il y a les gouttières qui tombent du ciel crasseux.

​On dirait d’étranges saxos incrustés dans le salpêtre des arrière-cours, comme des armes encore cachées….