titre+trolters+quennes+copy.png

Retenues

J’ai inventé le gilet d’amarre.
Comme une entrave chaude que vous arrimerez à la bitte portuaire de la ville charentaise.
Maintenant levez l’ancre !
Vogue la galère, les filins tendus aux ailes des cormorans, dressés en rade de La Rochelle.
Les grandes peurs sont là, au rendez-vous, livrées aux déferlantes des mers fantasques et aux pontons têtus et immobiles.
Voici le vrai, octroyé aux rêves par l’architecture des ports : façades maritimes, mâtures et bateaux, et par l’insaisissable nature de l’eau, de sel et de lumière.
Le voyage est un leurre en orbite autour du monde, autour des quais mythiques.
C’est un lieu départ où s’anime la vie, où s’emballent les doutes, où s’embarque à jamais l’instant.
C’est un lieu qui unit l’âme au corps et le corps à la grande terre.