titre+trolters+quennes+copy.png

Cuisine à voile

Les beaux voiliers se perdent dans la tempête, malmenés, déchirés.
Leurs capitaines décoiffés hurlent sous les bourrasques les ordres ultimes aux marins transis et sourds.
Les coques de noix, malgré l’ouvrage des hommes, malgré leurs bois vernis, leurs formes altières, leurs gloires passées, s’éventrent une à une aux lames acérées et lourdes des scies océanes.
Et les coqs inutiles à la futile besogne, se noient dans les cales submergées, au milieu des nouilles et des souris.
Cocasse.