Traces

La route s’agrandit, vaille que vaille.
Au grand dam des uns, des hommes se damnent à dérouler l’asphalte dans la vallée paisible.
Et l’ours emblématique hésite à reconstruire son nid aux portes des tribus indiennes.

La fibre militante vibre dans la vallée.

Tu es le con de quelques-uns.
Tu es contre ceux qui sont pour.
Tu es cent pour cent pour ceux qui pensent que les cons sont de trop.

Et pourtant pas de mort.
Aucun cadavre inconnu et neuf à pointer à la Stèle des guerres déjà anciennes.
Pas de martyr donc, pas de héros non plus.
Tout au plus quelques guerriers fourbus au chef déplumé.

Quelle était cette guerre ?
Route/rail, ours/moutons, passé/futur…
Quelles étaient les armées ?
Chiens/chats, partisans/opposants, écolos/paysans…

La route trace à travers bois et montagnes et efface peu à peu le passage du train.

Rue Caplane © Patrick Charpentier 2013    /    CONTACT : pat.charpentier64@laposte.net

Conception site web : Stephanie AUGRAS                     

Patrick Charpentier
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now